La Croatie adopte l'Euro au 1er janvier 2023

La Croatie adopte l'Euro au 1er janvier 2023

Les Euro de Croatie

La Croatie a été adoptée comme membre de la zone euro par le Conseil de l'Union européenne, et l'adoption de l'euro sera effective le 1er janvier 2023. La Croatie abandonnera sa devise nationale, la kuna, et le taux de change sera fixé à 7,5345 kunas pour 1 euro. Bien que cela marque un tournant pour le pays, cela ne constitue pas une révolution car la Croatie a utilisé l'euro et le deutschemark comme devises de référence depuis la création de la kuna en 1994, et la banque centrale croate a maintenu un taux de change stable entre les deux devises.

L'adoption de l'euro par la Croatie intervient à un moment où la monnaie unique européenne est en zone de turbulences. L'euro a affaibli ces derniers mois en raison de la guerre en Ukraine et a atteint la parité avec le dollar pour la première fois depuis décembre 2002. Cela peut poser des défis pour la Croatie en tant que nouveau membre de la zone euro, mais cela ne remet pas en question sa décision de rejoindre la monnaie unique.

 

Les visuels

Les pièces de monnaie de la Croatie adoptant l'euro en 2023 ont des motifs qui reflètent la culture et l'histoire du pays. La pièce de 2 euros comporte une carte de la Croatie avec un damier en arrière-plan et une citation tirée d'une pièce d'Ivan Gundulić.

La pièce de 1 euro représente une martre, qui est un petit mammifère qui prête son nom à l'ancienne monnaie du pays, le kuna. Les pièces de 50 cent(ime)s, 20 cent(ime)s et 10 cent(ime)s représentent toutes un portrait de Nikola Tesla, inventeur et ingénieur connu pour son travail sur la technologie du courant alternatif. Les pièces de 5 cent(ime)s, 2 cent(ime)s et 1 cent(ime) ont pour motif les lettres "HR" en écriture glagolitique angulaire, qui est l'alphabet slave le plus ancien connu, utilisé en Croatie jusqu'au XIXe siècle.

Euro de croatie

 Voici le premier coffret Brillant Universel BU de Croatie 2023 réunissant les 8 pièces de l'année

BU CROATIE 2023

Les bénéfices de cette transition 

La Croatie, en tant que pays relativement peu développé et très dépendant du tourisme, va bénéficier d'une sécurité économique et financière supplémentaire en adoptant l'euro. L'adhésion à la monnaie unique de l'Union européenne permettra à la Croatie de bénéficier de la possibilité de racheter de la dette souveraine en cas de tension économique, grâce à la BCE.

En adoptant l'euro, la Croatie renforce sa stabilité économique et sa position sur les marchés internationaux. Cela devrait également améliorer la compétitivité de son économie et favoriser les investissements étrangers. Cependant, il est important de noter que l'adoption de l'euro peut entraîner des coûts pour les entreprises et les particuliers qui doivent adapter leur système financier, et cela peut également entraîner une perte de pouvoir d'achat pour certaines personnes.

La Croatie a fait donc son entrée dans l'espace Schengen le 1er janvier 2023. Cela signifie que les citoyens croates peuvent voyager librement dans cette zone de plus de 400 millions de personnes, sans être soumis à des contrôles aux frontières intérieures. Cette entrée dans l'espace Schengen est un autre pas vers une intégration plus étroite de la Croatie dans l'Union européenne, après son adhésion en 2013 et son adoption de l'euro en 2023. Cela donne aux citoyens croates un accès plus facile aux autres pays de l'espace Schengen pour les voyages, les affaires et les études, ainsi qu'une meilleure coopération en matière de sécurité et de justice.

 

 Les critères pour adhérer à la zone Euro

Pour rejoindre la zone euro, un pays doit d'abord être membre de l'Union européenne. Ensuite, il doit remplir les critères de convergence économique prévus par le traité, tels que:

  • l'inflation doit être proche de celle des pays de la zone euro
  • le solde budgétaire et la dette publique doivent être stables et soutenables
  • le taux de change doit être stable
  • les taux d'intérêt à long terme doivent être proches de ceux des pays de la zone euro

Il est important de noter que ces critères doivent être respectés de manière durable, et non seulement à un moment donné. En outre, la législation nationale doit être compatible avec les traités de l'UE et les statuts du Système européen de banques centrales et de la BCE.

Posté le 05/01/2023 Home, Euro news: Toutes les infos... 75
Panier 0
0 article(s) - 0,00 €

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € TVA
0,00 € Total

Prix TTC

Commander